Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Notre maison à Veil-Picard
  • Notre maison à Veil-Picard
  • : Construction de notre maison en brique Porotherm dans le Domaine de Veil-Picard à Diénay en bourgogne
  • Contact
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 18:59

Notre chauffage, comme je l'avais rappelé dans l'article Le forage est basé sur le principe de la géothermie.


Principe de la géothermie :

Le principe de la géothermie consiste à capter les calories naturellement stockées dans le sol et sans cesse régénérées par le rayonnement solaire, les pluies, le vent et la conductivité thermique du sol puis à les transférer à un plancher chauffant basse température. Ceci est possible grâce au principe de la thermodynamique couramment utilisé dans la réfrigération.

Utiliser l'eau qui circule naturellement dans le sol en la prélevant dans un puits constitue un excellent captage sous réserve que l'eau soit toujours claire et disponible en quantité suffisante. Sur cet aspect là, notre forage nous donne pleinement satisfaction.

La géothermie met toujours en oeuvre, un capteur qui doit être correctement dimensionné, un émetteur à la plus basse température possible (plancher chauffant) et un générateur avec le meilleur coefficient de performance possible. En effet, un coefficient de performance de 5 signifie que lorsque le générateur consomme 1000 W, il fournit 5000 W à l'habitation. Conclusion, plus le coefficient de performance sera élevé, plus les économies seront importantes.

Pendant les pics de chaleur en été, il est possible d'inverser le système de sorte de rafraîchir la maison et ainsi retrouver la sensation que l'on éprouve en été en entrant dans une maison non isolée où les murs et le sol absorbent des calories.

La géothermie apporte confort et économies. En puisant les quatre cinquième de l'énergie de chauffage sur le milieu naturel, on contribue à un meilleur environnement. La géothermie est aujourd'hui une des meilleures solutions de confort "éco-logique" !


Etude thermique :

L'étude thermique a été réalisée par la société Vivreco, partenaire de Bourgogne Géothermie, dans le but de bien déterminer la machine à mettre en oeuvre pour chauffer notre maison.

Les isolants retenus pour cette étude sont :

   -  Fenêtres                                                :  Bois/Alu, vitrage 4/16/4 peu émissif + argon
   -  Vélux                                                       :  Bois, vitrage 4/16/4 standard
   -  Portes sur espace non chauffé         :  Bois à âme pleine avec joints périphériques
   -  Murs extérieurs                                     :  Brique de 200 + Doublissimo de 100
   -  Plafond sur extérieur                           :  Laine de verre de 240
   -  Plancher sur espace non chauffé     :  Polyuréthane de 60
   -  Ventilation                                              :  Hydro A



 

Surfaces en m2

K moyen en W/m2.°C

GV* en W/°C

 Fenêtres

33

1,8

59,4

 Velux

0,8

3

2,4

 Portes sur espace non chauffé

4

3

12,0

 Murs extérieurs

285

0,32

91,2

 Plafonds sur extérieur

199

0,18

35,8

 Plancher sur espace non chauffé

181

0,3

54,3

 Déperditions par ponts thermiques    

40,4

 Déperditions par renouvellement d'air    

86,0

   

TOTAL

381,6


* Coefficient de déperditions


Température extérieure de base                       :  -12 °C
Température ambiante retenue                         :   21 °C
Différence de température obtenue                  :   33 °C


Les déperditions de la maison sont donc de 381,6 x 33 =      12593 W


La loi française veut que l'on major de 20% les études thermiques " énergies renouvelables" : d'où une puissance nécessaire de : 12593 x 1,2 soit       15,2 kW
En conséquence, deux choix possible :
    -  on dimensionne la pompe à chaleur à 120% du besoin réel de la maison
   -  on installe une Pompe à Chaleur bien dimensionnée + une résistance électrique qui n'a d'utilité que de rendre conforme l'ensemble de l'installation. C'est cette solution qui sera retenue.


Fiche technique du générateur :

La pompe à chaleur proposée, suite à l'étude thermique, est un générateur ERSET modèle PCO 49-EC-R triphasé 400 V avec option rafraîchissement.

Aux conditions hivernales suivantes :

   -  Température de l'eau du puits        : 10 °C
   -  Débit minimal                                     : 2470 litres par heure
   -  Température de départ chauffage  : 35 °C
   -  Température de retour chauffage   : 28 °C


La puissance thermodynamique disponible est de 13,89 kW pour une puissance absorbée, hors circulateurs, de 2,43 kW soit un coefficient de performance (COP) de 5,71.

Pour se conformer à la loi, une puissance électrique de 3 kW est ajoutée, soit une puissance calorifique totale de 16,9 kW. Bien entendu, cette résistance électrique ne pourra s'enclencher que par une action volontaire.

Le rafraîchissement consiste à faire circuler de l'eau rafraîchie dans les tuyaux du plancher chauffant pendant les pics de chaleur en été. On évacue ainsi une partie des calories sans mouvement d'air pour procurer la sensation que l'on éprouve en entrant dans une maison ancienne.


Consommation prévisionnelle :

En fonction des plans fournis, à l'isolation donnée et à la machine mise en oeuvre, Vivreco estime la consommation d'électricité annuelle, TVA incluse, taxes locales et abonnement heures creuses non compris à 412 € pour chauffer notre maison sur un hiver statistique à la température de 21 °C.



Partager cet article

Repost 0

commentaires